Assurance scooter 125 pas cher

Couple sur un scooter 125
Revital Assurances

Vous recherchez une assurance scooter 125 pas cher ? Vous êtes au bon endroit ! Revital Assurances possède le meilleur rapport garanties/prix du marché pour une assurance scooter 125 pas chère en ligne.

Mais attention, pensez quand même aux garanties qu’il vous faut pour votre scooter 125. Si celui-ci est tout neuf, il peut être utile de l’assurer contre le vol ou les incendies… Parfois, mettre un peu plus cher chaque mois dans son assurance évite des déconvenues.

Nous allons dans cet article faire le point sur les diverses garanties auxquelles vous pouvez prétendre auprès de votre assureur pour une assurance scooter 125. Nous vérifierons d’abord que vous êtes bien en droit de conduire un scooter 125.

Recevez gratuitement et rapidement votre devis d’assurance 125

Avez-vous le droit de conduire un scooter 125 ?

Vous êtes en conformité avec le Code de la route si :

  • Vous possédez le permis A1 (dès l’âge de 16 ans) ; ce permis autorise la conduite de motos légères, ou de scooters 125 dont la puissance est comprise entre 11 et 35 kW.
  • Vous possédez le permis A2 (18 ans) ; ce permis, indispensable désormais pour passer le permis moto (permis A), s’obtient, comme le permis A1, après avoir décroché le code moto et suivi 20 heures de conduite. Il permet de conduire des motos ou scooters dont la puissance est comprise entre 35 et 75 kW. 
  • Vous possédez le permis A (permis moto, à 20 ans).
  • Vous possédez le permis B, et avez : soit suivi la formation obligatoire de 7 heures, soit avez eu votre permis B avant le 1er mars 1980, ou bien si vous êtes en mesure de prouver que vous avez conduit un engin de 125 cm³ entre 2006 et 2011, ou si vous avez déjà assuré un 3 roues (ou trike) de type L5E.

Si vous cochez l’une de ces cases, alors vous pouvez conduire un scooter 125 en étant en règle. Il ne vous reste plus qu’à trouver une assurance scooter 125.

Assurance scooter 125 : les garanties

Scooter de collection

Les assureurs proposent traditionnellement 3 formules de couverture dans leurs contrats  : l’assurance au tiers (responsabilité civile), l’assurance tous risques et, entre les deux, une assurance intermédiaire. Ces 3 formules sont personnalisables, afin de vous créer une assurance sur mesure, qui corresponde à vos besoins.

L’assurance au tiers

L’assurance au tiers est une obligation.

Si vous n’êtes pas en mesure de présenter, lors d’un contrôle routier, la vignette attestant de votre responsabilité civile, parce que vous n’y avez pas souscrit, vous risquez :

  • une amende pouvant aller jusqu’à 3750 euros
  • une immobilisation, voire une confiscation de votre deux-roues
  • l’interdiction de conduire d’autres véhicules (voiture, voiture sans permis)
  • des jours amendes
  • des travaux d’intérêt général

Cette assurance vise à dédommager vos victimes si vous êtes responsable d’un accident, c’est pour cela que l’on cherche toujours à connaître les responsabilités lors d’un sinistre.

L’assurance au tiers rembourse les frais d’hospitalisation d’un tiers impliqué dans votre accident de voiture responsable, ainsi que les réparations pour la remise sur route de son véhicule (ou le changement du véhicule s’il est détruit).

Elle rembourse aussi les dégâts que vous auriez pu causer à un bâtiment, si, par exemple, votre scooter 125 rentre dans la vitrine d’un magasin. De même, si votre scooter à l’arrêt abîme une voiture, son propriétaire pourra vous demander de faire jouer votre responsabilité civile.

En revanche, vous ne serez pas remboursé pour vos propres blessures, ni pour les dégâts matériels sur votre scooter. Pour cela, il faudra souscrire à la garantie “dommages du conducteur”, présente dans la formule tous risques.

La garantie personnelle du conducteur

Il s’agit d’une garantie optionnelle facultative, qui permet au scootériste d’être indemnisé de tous ses dommages corporels par son assureur, qu’il soit responsable ou non.

Elle prend en charge les frais médicaux, le préjudice subi et les éventuelles pertes de revenus liées au sinistre (sauf en cas d’exclusion de garantie, bien lire les petites lignes !)

Elle peut être soit rattachée au conducteur (c’est-à-dire même s’il ne se trouve pas sur le scooter assuré au moment de l’accident, mais dans un véhicule de prêt ou de location), soit rattachée au scooter 125 (l’assuré ou la personne à qui il a prêté son scooter ne sont couverts que si le sinistre a lieu avec celui-ci).

Dès la souscription de cette garantie facultative, on décide si l’indemnisation en cas de sinistre sera forfaitaire (un montant fixé à l’avance) ou indemnitaire (le montant du remboursement dépendra des frais engagés).

Si l’assuré est sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants au moment du sinistre, l’assurance ne fonctionne généralement pas.

Faites faire des devis, avec ou sans la protection optionnelle “garantie personnelle du conducteur”. Revital Assurance se propose de vous rappeler pour trouver avec vous le meilleur contrat.

La garantie incendie

En France, les incendies de scooters sont malheureusement en hausse, c’est pour cela qu’il peut être judicieux de souscrire à cette garantie.

Bien sûr, cette garantie ne fonctionne pas si vous avez intentionnellement mis le feu à votre scooter 125 ; en plus, vous risquez d’être poursuivi pour fraude à l’assurance.

Seuls, les actes de vandalisme, un incendie déclenché par un accident ou la défaillance du circuit électrique du scooter 125  seront pris en charge par l’assureur.

Afin d’être indemnisé suite pour votre scooter brûlé, il faut tout d’abord porter plainte dans un commissariat ou une gendarmerie. Ensuite, comme pour l’assurance moto 125, il vous faudra contacter votre assureur dans les 5 jours ouvrés, muni de votre dépôt de plainte. Un expert sera mandaté pour évaluer l’étendue des dégâts et proposer une somme. Si ce montant ne vous convient pas, il est possible de diligenter une contre-expertise, à vos frais.

Si votre assureur refuse de faire marcher votre garantie incendie, vous pouvez saisir la CIVI (Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infractions. Elle vous indemnisera à hauteur de 4576 euros, dès lors que vous ne gagnez pas plus de 2 288 euros par mois, montant revu à la hausse si vous avez des personnes à charge. Pour être indemnisé par la CIVI, il faut que votre scooter ait été entièrement détruit par le feu suite à un acte malveillant.

La garantie bris de glace

Cette garantie bien connue des automobilistes existe aussi pour les deux-roues comme les motos et scooter (certains scooters sont d’ailleurs équipés d’un petit pare-brise appelé “saute-vent”). Mais ce n’est pas le seul élément du scooter 125  couvert par la garantie “bris de glace” : elle permet en effet de faire changer ou réparer les parties vitrées du véhicule provoquées par un accident ou un acte de vandalisme, par exemple sur : les optiques de clignotant, les optiques de phare, le miroir des rétroviseurs…

Cette garantie n’intervient que si le bris de glace est le seul dégât constaté sur votre deux-roues ; s’il y a des dégâts sur d’autres éléments du scooter, ceux-ci devront être pris en charge soit par l’assurance au tiers de la personne responsable du sinistre, soit par votre garantie dommages matériels.

Toutefois, attention aux franchises pour ce type de garanties ! Elles peuvent en effet être élevées. Si le prix de la prime d’assurance est anormalement bas, cela doit vous alerter sur le montant de la franchise.

La garantie contre le vol

Les vols de scooters (un vol de scooter ou moto toutes les 4 minutes, soit près de 100 000 par an en France) sont une véritable plaie.

Pour s’en prémunir, il faut être bien assuré contre le vol. Mais il y a aussi des obligations à tenir !

Afin d’être indemnisé en cas de vol, il faut prouver que le scooter 125 était bien attaché à un élément fixe (lampadaire, plot, barrière), et que vous disposiez bien de tous les moyens de protections suffisamment efficaces contre le vol (verrouillage de la direction, antivol, bloc-disque…). Des factures peuvent en attester. Bien sûr, il vaut mieux si possible garer votre scooter dans un parking privatif que dans un endroit isolé comme une rue sombre.

Si hélas votre scooter 125 est volé, vous avez 48 heures pour en informer votre assureur après avoir porté plainte.

Pour finir, sachez qu’il existe encore d’autres garanties qui feront peut-être l’objet d’articles à venir : on peut citer la garantie assistance (dépannage-remorquage…), la garantie équipements (remboursement de vos vêtements de scootériste et de vos accessoires), la garantie objets transportés, catastrophe naturelle…

On l’a vu, le prix d’une assurance scooter 125 dépend des garanties choisies.

Si vous souhaitez vraiment trouver une assurance scooter 125 pas chère, faites faire des devis. Essayez de garer votre scooter 125 dans un parking privatif, cela fera baisser le montant de votre prime.

Celui-ci dépend aussi de votre âge et sexe, de la date d’obtention de votre permis, de l’usage que vous ferez de votre scooter (c’est plus cher si vous le conduisez tous les jours), de la nature et de la valeur de votre scooter, et de votre coefficient bonus/malus.

Recevez gratuitement et rapidement votre devis d’assurance 125