Pourquoi souscrire une assurance provisoire moto ?

Moto sur route
Revital Assurances

En France ou à l’étranger, on a le devoir de rouler bien assuré, qu’on soit en voiture ou à moto. Si vous roulez tous les jours sur votre deux-roues, vous avez bien sûr choisi une assurance moto classique, avec une prime annuelle, que vous réglez peut-être sous forme de cotisations mensuelles.

Mais si vous êtes un conducteur occasionnel, l’assurance classique annuelle ne se prête sûrement pas à votre situation. Vous sortez votre moto ou scooter uniquement pour les vacances, pendant les 3 mois d’été ? On vous a prêté une moto pour un week-end à la campagne ? Vous vous rendez à un rallye, un salon de motos vintage, un cross ? Voilà autant de raisons qui peuvent vous motiver à souscrire une assurance moto temporaire.

Nous verrons quelle peut être la durée d’une assurance provisoire pour moto, avant de nous attarder sur ses avantages et ses inconvénients.

Recevez gratuitement et rapidement votre devis d’assurance temporaire

Une assurance moto provisoire : pour quelle durée ?

L’assurance moto temporaire a été conçue pour rouler d’1 journée jusqu’à 90 jours, soit 3 mois. Attention, une journée, c’est bien 24 heures : si vous n’avez besoin de rouler que pendant 4, 8 ou 12 ou 36 heures, il n’existe pas de formule pour cela en France. Cela marche par multiples de 24 heures (48, 72 heures, une semaine, un mois…).

Par exemple, si vous choisissez la formule “week-end”, et que vous voulez partir dès le vendredi soir, il vous faudra bien choisir 3 jours, et non pas 2½. 

Son prix est dégressif, c’est-à-dire qu’il peut être de 49 euros pour une journée, 53 euros pour deux jours, etc. Dons si vous pensez que l’événement pour lequel vous déplacez votre moto peut se prolonger, optez directement pour une durée un peu plus longue, sinon vous vous retrouverez à accumuler les formules 1 jour, et là, cela peut vous revenir à cher.

Dans le cas où vous voulez rouler à l’étranger, même pour une demi-journée, il vous faudra souscrire pour 3 jours, pas moins. Si vous souscrivez pour une durée plus courte, vous n’aurez pas le droit de sortir des frontières françaises. Si vous passez outre cette interdiction et qu’il vous arrive un accident, vous ne serez pas remboursé.

D’ailleurs, si vous voyagez dans un pays étranger, regardez bien les pays qui sont notés au dos de votre carte verte : vous ne serez pas couverts dans ceux qui sont barrés. Si vous désirez tout de même vous y rendre, il vous faudra souscrire une assurance moto temporaire dans le pays en question.

Une assurance moto temporaire : pour qui ?

Comme l’assurance auto temporaire, l’assurance moto provisoire a été conçue pour tous les conducteurs occasionnels, sous certaines conditions. 

Le plus important : elle ne concerne que les scooters ou motos à partir de 126 cm³, jusqu’à 750 cm³. Elle ne s’adresse donc pas aux conducteurs de 50 ni de 125, ou aux très grosses cylindrées.

Le motard doit avoir plus de 21 ans (parfois 23 ou même 25 ans) et moins de 80 (parfois moins de 75, ou même de 70). 

Il faut également posséder le permis depuis au moins 2 ans, ce qui exclut d’office les très jeunes conducteurs de 18 ans. 

Votre moto doit être immatriculée en France, même si vous la conduisez avec un permis étranger.

Il ne faut pas avoir de malus, ni avoir été résilié par un assureur. Si vous avez été condamné pour usage de stupéfiants ou alcoolémie sur la route, refus d’obtempérer ou délit de fuite, alors vous n’êtes pas éligible à l’assurance moto provisoire.

Comment est calculée la prime d’une assurance moto temporaire et quels sont les papiers à fournir ?

Documents assurance moto provisoire

Cette prime est calculée sur les caractéristiques de la moto (ancienneté, dont on demande généralement qu’elle soit inférieure à 25 ans, modèle, puissance), sur votre passif de conducteur (rapport bonus/malus), sur votre âge et sexe (c’est moins cher pour les femmes, qui ne provoquent que 18% des accidents de la route), la durée (de 1 à 90 jours) ainsi que l’étendue des garanties.

Pour souscrire, il faut fournir :

  • Une copie de votre permis moto en cours de validité.
  • Une copie de la carte grise de la moto ou du scooter (minimum 126 cm³) au nom de son propriétaire officiel.
  • Un justificatif qu’il vous appartient bien si tel est le cas.
  • Un bulletin d’information.
  • Parfois, des photos de la moto.

Quels sont les avantages de l’assurance moto provisoire ?

Incontestablement, la flexibilité des garanties et des durées de l’assurance temporaire moto est un avantage.

Concernant les garanties, elle présente par défaut l’assurance au tiers (responsabilité civile) : si votre moto blesse quelqu’un ou abîme une voiture à l’arrêt, en tombant, ou si vous provoquez un accident ou un sinistre, vos victimes seront indemnisées pour les dommages corporels (blessures, décès) et les dégâts matériels (collision avec un autre véhicule, un bâtiment, la vitrine d’un magasin…). Dans l’assurance, il faut tout envisager, même le pire !

Par contre, pour être indemnisé vous-même, il vous faudra souscrire la garantie “tierce collision”, comprenant les dommages du conducteur. Si vous voulez vous prémunir d’autres risques, vous pouvez y ajouter d’autres garanties comme :

  • La protection contre le vol et les tentatives de vol.
  • La protection contre le vandalisme.
  • La protection contre le bris de glace.
  • La protection contre les incendies.
  • La protection contre les catastrophes naturelles.
  • Contre les attentats terroristes.
  • L’assistance et le rapatriement depuis l’étranger (si vous avez bien souscrit pour 3 jours), le dépannage, le remorquage et le prêt d’un véhicule de remplacement, l’hébergement pour vous et vos passagers…

Autre (très) bon point de l’assurance moto temporaire : elle prend effet immédiatement (une heure après la signature du contrat). Ici pas de délai de carence, sinon cela n’aurait aucun sens de s’assurer pour une courte durée.

Justement, si le délai de carence imposé par votre compagnie d’assurance vous semble insatisfaisant, car trop long sur certaines garanties (par exemple, le vol), et que vous avez peur de vous faire dérober votre moto pendant cette période de carence où vous ne seriez pas remboursé, vous pouvez choisir une assurance mot temporaire qui couvre le délai de carence restant. Si votre carence s’arrête le 31 janvier, faites courir votre assurance moto temporaire du 1er janvier à minuit au 31 janvier à minuit.

Enfin, pas besoin de résilier ! Le contrat prend fin de lui-même, à la date que vous aviez prévue au départ. Libéré de tout engagement vis-à-vis de l’assureur, vous pouvez choisir de continuer avec lui, ou vous tourner vers une autre compagnie pour la suite !

Inconvénients de l’assurance moto temporaire

Indiscutablement, son prix peut vous paraître élevé : par exemple, pour un mois, il représente beaucoup plus qu’un douzième de ce que vous auriez payé pour une année, mais dites-vous bien que vous êtes un inconnu pour la compagnie d’assurances en ligne qui vous prend en charge !

De plus, il est parfois plus facile de régler 100 euros en une fois, que de s’engager sur un an à 650 euros.

Votre coefficient bonus/malus, s’il entre en compte dans le calcul de votre prime, ne peut pas être amélioré pendant que vous êtes sous le régime de l’assurance moto temporaire. Par contre, avec ce type d’assurance, vous pouvez éviter un malus au proche qui vous a prêté sa moto, si vous commettez un accident ou provoquez un sinistre !

Alors, vous y voyez plus clair ? Normalement, vous devez maintenant savoir si cette assurance est faite pour vous. Si c’est le cas, ou même si vous voulez vous renseigner pour un autre type d’assurance (assurance saisonnière, moto de collection, ou encore assurance au kilomètre), remplissez ce formulaire : un conseiller dédié vous rappellera dès que possible.

Recevez gratuitement et rapidement votre devis d’assurance temporaire