Assurance trottinette électrique plus de 25 km/h : possible ?

Trottinette électrique de plus de 25 km/h
Revital Assurances

Les trottinettes électriques comptent parmi les moyens de déplacement individuels les plus prisés du moment en raison des avantages qu’elles offrent à leur utilisateur. Si vous disposez d’une trottinette électrique, vous devez souscrire une assurance afin de vous protéger, mais aussi pour protéger votre engin et les personnes tierces au besoin. Cette démarche vous permet de prévenir les cas de vol, de sinistres ou d’accidents, notamment si vous possédez une trottinette électrique qui roule à plus de 25 km/h. Comment assurer une trottinette électrique de plus de 25 km/h ? Réponse ici.

banniere cta contact

Que faut-il savoir sur l’assurance trottinette de plus de 25 km/h ?

Premièrement, il faut savoir qu’il n’est pas légal de conduire une trottinette électrique de plus de 25 km/h sur la voie publique en France. Vous vous exposez donc à des amendes si votre trottinette électrique est débridée.

Les conducteurs de trottinette électriques doivent obligatoirement souscrire une assurance responsabilité civile spécifique. En effet, ils doivent signer un contrat distinct des autres contrats d’assurance afin de garantir la responsabilité civile qu’implique l’utilisation d’un véhicule terrestre à moteur. Pour le faire, il vous suffit de contacter la société d’assurance qui prend en charge actuellement votre habitation ou votre automobile pour savoir si elle propose cette prestation. Au cas échéant, vous pouvez vous rapprocher d’une autre compagnie d’assurance trottinette électrique.

En principe, l’assurance multirisque habitation n’offre aucune couverture à votre responsabilité civile pour les dégâts causés par un véhicule terrestre à moteur. Avec ce type d’assurance, la protection des engins motorisés (moto, trottinette électrique, véhicule) reste bien limitée. Pour bénéficier d’une bonne couverture, d’autres garanties doivent s’ajouter à votre contrat d’assurance trottinette électrique.

Quelles sont les garanties à souscrire pour une assurance de trottinette électrique ?

De même que l’assurance pour trottinette électrique de moins de 25 km/h, l’assurance responsabilité civile des engins de plus de 25 km/h n’offre pas une garantie pour les dommages matériels que vous subissez. Autrement dit, le vol, les accidents, le bris et les blessures ne sont pas du tout pris en charge après un accident ou une chute. Pour bénéficier d’une assurance qui couvre ses différents facteurs, vous devez choisir une formule plus avancée. D’une part, vous avez la garantie de collision pour couvrir les cas de vol, d’incendie et d’autres dommages matériels. En outre, il existe la garantie personnelle du conducteur, encore appelé garantie d’accident qui permet de couvrir les préjudices personnels du conducteur, qu’il soit responsable ou non de l’accident.

Quels sont les prix d’une assurance trottinette électrique ?

Avant d’opter pour une assurance, il convient de comparer plusieurs formules les unes entre les autres afin de trouver le contrat d’assurance qui vous semble plus adapté. En principe, les assurances de responsabilité civile qui s’adressent aux trottinettes coûtent moins de 10 € par mois. Mais ce prix peut varier en fonction du modèle, de la marque et des caractéristiques techniques de la trottinette électrique. Pour avoir une idée précise, demandez un devis ici même. Nous comparons pour vous les offres des assureurs, pour vous donner gratuitement un devis pour le meilleur rapport garanties / prix selon votre profil et vos besoins.

Le prix final de votre assurance dépendra des garanties que vous souhaitez y inclure. Les formules les moins coûteuses n’offrent aucune couverture personnelle et s’avèrent plus ou moins risquées en raison de leur vulnérabilité. En optant pour une couverture spécifique plus complète auprès d’une compagnie d’assurance spécialisée, vous dépensez un peu plus chaque mois, car vous serez en mesure de faire face à diverses situations imprévues.

Que faut-il savoir les trottinettes électriques de plus de 25 km/h ?

Trottinettes électriques sur route

Les véhicules électriques capables de se déplacer à une vitesse de plus 25 km/h sont considérés comme des véhicules terrestres motorisés (et donc pas NVEI ou EDPM). De ce fait, vous devez avoir une plaque d’immatriculation et un permis de conduire afin de vous en servir en France. De plus, ce type de véhicule n’est pas encore autorisé en public en France et se réserve uniquement aux circuits fermés dédiés aux voies privées. C’est l’une des raisons pour lesquelles aucune compagnie d’assurance ne propose une formule spécifique complète pour ce type d’appareil. Vous pouvez néanmoins entrer en contact avec votre assurance afin d’ajuster votre formule pour y inclure la protection de votre trottinette. 

Quels sont les risques en cas de non-assurance d’une trottinette électrique de plus de 25 km/h ?

Au cas où vous seriez arrêté pour un contrôle et que vous n’auriez pas sur vous vos documents à jour, vous vous exposez à une amende d’au moins 500 €. Le montant de l’amende peut atteindre les 1 000 € si d’autres infractions sont constatées par l’agent. Le plafond de cette amende est fixé à 3 750 euros et à cela peut s’ajouter la saisie de votre véhicule pour une période indéterminée. Ce niveau de sanction s’applique uniquement dans les cas les plus graves et survient rarement.

Dans tous les cas, lorsque vous possédez une trottinette de plus de 25 km/h, certaines démarches doivent être menées pour éviter une série d’amendes. En effet, depuis peu, le Code de la route précise que les trottinettes n’ont pas l’autorisation de rouler à plus de 25 km/h. En cas de non-respect de cette règle, le conducteur devra payer une amende de 1 500 €.

Cette loi s’applique respectivement aux supports tels que les trottinettes électriques, les hoverboards et les véhicules deux roues. Ainsi, votre trottinette ne doit à aucun moment circuler à une vitesse de 25 km/h ou plus. Aux yeux de la loi, aucun bridage n’est toléré, car au moment d’un contrôle, seule la vitesse de base de l’appareil est prise en compte. Par conséquent, si vous possédez une trottinette de plus de 25 km/h, vous devrez vous rapprocher de votre constructeur ou du vendeur afin d’opérer les changements nécessaires pour être en règle.

Pourquoi faire appel à Revival Assurances pour souscrire une assurance trottinette plus de 25 km/h ?

Grâce à notre réseau de contacts et notre expérience de 25 ans dans le secteur des assurances, notre société de courtage parvient sans difficulté à dénicher pour ses clients les meilleures solutions de couverture disponibles. Quelle que soit votre situation, nos courtiers experts font toujours en sorte de vous proposer les offres de couvertures qui s’adaptent le mieux à vos besoins.

Vous pouvez demander un devis complet et gratuit des offres auxquelles vous désirez souscrire. Notez que notre catalogue compte des solutions d’assurance triées sur le volet, pour permettre à nos clients de gagner du temps et d’économiser de leur argent.