Assurer trottinette électrique de 45 km/h : possible ?

Femme robe beige sur trottinette électrique
Revital Assurances

En octobre 2022, conduire une trottinette électrique qui peut aller à plus de 25 km/h est complètement interdit sur les voies publiques. En cas de non-respect, le conducteur de trottinette électrique risque une amende de 1 500 €. D’ailleurs, pour assurer sa trottinette, il est recommandé d’homologuer sa trottinette électrique si elle avait éventuellement été débridée. Il faudra une immatriculation et une assurance trottinette électrique spécifique pour couvrir votre engin. Même dans ce cas, vous n’obtiendrez pas le droit d’utiliser votre véhicule sur les routes. L’usage d’une trottinette électrique de 45 km/h n’est autorisé que sur les circuits spécialisés ou les voies privées non accessibles au public.

banniere cta contact

À propos de l’assurance trottinette électrique de 45 km/h

Pour répondre à votre problématique, il existe bel et bien une possibilité de faire assurer sa trottinette électrique de 45 km/h. Cependant, lors de votre souscription, vous devez préciser à votre assureur la catégorie à laquelle appartient votre trottinette électrique. Dans votre cas, il faudra souscrire un contrat d’assurance dédié aux cyclomoteurs et aux deux-roues.

Puisque vous possédez une trottinette électrique de 45 km/h, vous n’êtes pas en droit de souscrire une assurance trottinette électrique dédiée aux nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI et EDPM). La restriction prend également en compte les contrats des gyropodes ainsi que l’assurance trottinette électrique de moins de 25 km/h.

À partir de plus de 25 km/h, votre EDPM est classée parmi les véhicules terrestres à moteur. Vous ne pourrez souscrire qu’aux assurances de cette catégorie d’auto. Par ailleurs, les exigences et les réglementations que vous devez respecter se rapportent également à celles des véhicules terrestres à moteur.

Femme avec trottinette électrique et voiture blanche

Suivant cette logique, l’assurance demeure obligatoire pour votre engin, même si vous n’avez pas le droit de l’utiliser sur une voie publique. Autrement, vous encourez une amende de 3 750 euros. Bien que vous ne puissiez profiter de votre trottinette électrique de 45 km/h que sur les voies privées, vous devrez néanmoins souscrire une assurance responsabilité civile.

L’homologation : une obligation pour votre trottinette électrique de 45 km/h

Si votre engin roule à plus de 25 km/h, une homologation est requise pour obtenir la plaque d’immatriculation. Elle se pose généralement à l’arrière de la trottinette. Pour le faire, vous avez le choix entre deux options : vous rendre à la préfecture ou effectuer une demande en ligne.

Dans les deux cas, des documents sont à fournir pour l’homologation de votre trottinette électrique de 45 km/h. Votre demande doit donc s’accompagner de :

  • un document justificatif de votre domicile de moins de six mois ;
  • la facture prouvant l’achat de votre trottinette électrique ;
  • un justificatif de votre identité : pièce d’identité, permis de conduire ou passeport ;
  • la fiche de demande de certificat d’immatriculation.

Sachez que pour que l’immatriculation de votre trottinette électrique soit acceptée, votre engin doit avoir la certification CE. Il existe des normes de fabrication qui s’appliquent dans le cadre de la conception d’une trottinette électrique dans toute la zone européenne. Si votre véhicule n’y est pas conforme, vous ne pourrez pas procéder à son homologation.

Les risques en cas de mensonge sur la vitesse maximale de sa trottinette électrique

Il est possible de se laisser tenter par l’idée de mentir sur la vitesse maximale de sa trottinette électrique à son assureur au moment de la signature du contrat. Toutefois, cette action est risquée et ne reste pas impunie par la loi. Si par mégarde, vous faites l’objet d’un contrôle de routine par les forces de l’ordre, vous devrez payer une amende de 1 500 euros.

En plus, il s’en suivra une rupture immédiate de votre contrat d’assurance. Aussi, dans le cas où la découverte se serait faite, suite à un sinistre ou un accident, l’assureur ne vous prendra pas en charge pour les dommages matériels comme corporels. L’assurance n’indemnisera que les victimes concernées par le sinistre.

Assurance NVEI pour trottinette électrique de 45 km/h : est-ce possible ?

En aucun cas, les assurances des nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) ne couvrent les trottinettes électriques de plus de 25 km/h. Elles sont dédiées uniquement aux engins électriques qui circulent à moins de 25 km/h. Pour en citer quelques-uns, vous avez les trottinettes électriques, les gyroroues, les VAE et les gyropodes.

Si l’assurance pour trottinette électrique de moins de 25 km/h vous intéresse, il faudra effectuer une reprogrammation de votre engin pour réduire sa vitesse à 25 km/h. Autrement, vous devrez changer le modèle de votre trottinette électrique. Ainsi, vous pourrez bénéficier des avantages des assurances des nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI). 

Les garanties pour assurer une trottinette électrique de 45 km/h

Comme pour tous les véhicules, vous avez le choix parmi différentes formules d’assurance selon les garanties. La responsabilité civile demeure la garantie de base, car elle s’avère obligatoire. Cependant, elle ne vous offre qu’une protection en cas de dommages physiques causés à un tiers. 

Pour des besoins personnels, il faudra opter pour des garanties supplémentaires. Voici la liste des options qui s’offrent à vous : 

Dommages  

Cette garantie offre une couverture pour les accidents, les incendies, les catastrophes naturelles ou technologiques et les actes de terrorisme. La formule complète est celle qui y donne généralement accès. 

Vol 

Vous pouvez souscrire cette garantie pour vous protéger contre les vols avec agression physique ou verbale. La garantie vol exclut chez la majorité des assureurs les cas où la trottinette est dérobée alors qu’elle était attachée, même avec un antivol homologué. Naturellement, cela dépend de la formule d’assurance à laquelle vous avez souscrit. 

Individuelle Accident 

Cette garantie vous indemnise si vous vous blessez durant un accident avec votre trottinette. S’il arrivait un cas d’invalidité, un capital sera versé. Il varie entre 50 000 et 200 000 euros selon la compagnie d’assurance.

Il faut également mentionner la garantie qui vous permet de bénéficier d’une couverture en cas de dommage des accessoires de votre trottinette électrique. 

Si vous hésitez sur le choix de formule à faire, Revital Assurances se rend disponible pour vous orienter dans votre prise de décision. Courtier en assurances, nous vous proposons les meilleures solutions de couverture pour assurer votre trottinette électrique de 45 km/h.

Notre sélection prend en compte les garanties, mais aussi le prix d’une assurance trottinette électrique. Si vous souhaitez avoir l’offre adaptée à vos besoins, effectuez une demande de devis simplement sur notre site web.