Assurance temporaire camping-car : comment ça marche ?

Camping-car dans la nature
Revital Assurances

Voyager en camping-car est souvent synonyme d’aventures en plein air et de liberté totale. Cerise sur le gâteau, ce choix d’hébergement peut aussi s’avérer économique par rapport à une location de maison ou des nuitées à l’hôtel pour toute la famille… Comme tout véhicule terrestre à moteur, le camping-car doit être assuré, que vous en soyez le propriétaire ou que vous l’ayez loué. Mais vous n’allez pas souscrire une assurance classique annuelle, cela n’aurait aucun sens… C’est pourquoi l’assurance temporaire camping-car est la solution idéale. 

Nous allons voir comment fonctionne l’assurance temporaire pour camping-car, puis nous vous rappellerons quelques éléments de la réglementation sur les camping-cars. Alors en route !

Recevez gratuitement et rapidement votre devis d’assurance temporaire

Pourquoi souscrire une assurance camping-car temporaire ?

Comme l’assurance auto temporaire, l’assurance camping-car provisoire peut et doit répondre à vos besoins spécifiques, avec une période de couverture pouvant aller de 1 à 90 jours. Les compagnies d’assurance ont ainsi prévu des formules à la journée, des formules week-end, 3 jours, 15 jours, au mois… jusqu’à 3 mois, avec un tarif dégressif. 

Notez qu’il coûte donc proportionnellement plus cher d’assurer son véhicule pour 24 heures que pour une semaine : si vous n’êtes pas certain de la durée exacte pendant laquelle vous circulerez en camping-car, optez pour une durée plus large, cela sera plus avantageux financièrement.

Son effet est immédiat, contrairement aux assurances auto lambda qui imposent un délai de carence (c’est-à-dire une période durant laquelle les garanties n’interviennent pas en cas de dommages ou de sinistre). Elle est généralement valable 1 heure après la souscription en ligne. 

Pour un devis rapide chez Revital Assurances, remplissez ce formulaire et un conseiller dédié vous rappellera dans les meilleurs délais.

Quelles garanties pour mon assurance temporaire camping-car ?

Le montant de la prime dépendra des options de garanties choisies. Comme on considère que le conducteur n’a pas forcément l’habitude des dimensions d’un camping-car lors de la conduite, cette assurance temporaire est plus chère qu’une assurance auto temporaire immédiate, car le risque d’accidents et d’accrochages est accru.

Par défaut, cette assurance contient le minimum de couverture, à savoir l’assurance au tiers (elle ne couvre que les dommages physiques et matériels touchant les autres personnes impliquées dans un sinistre, mais pas le conducteur du camping-car, ainsi que les passagers). 

Chez Revital Assurances, nous considérons qu’il est trop risqué de se contenter de cette formule basique, car les risques en camping-car sont nombreux (par exemple, le vol, car cette véritable “maison roulante » attise les convoitises).

Vous serez déjà mieux couvert avec la formule intermédiaire : en plus de la responsabilité civile (autre nom de l’assurance au tiers), elle propose par exemple la garantie vol, bris de glace ou incendie.

Enfin, la formule complète est l’assurance tous risques qui offrent l’assistance et le rapatriement, le dépannage, l’assurance 0 km et surtout la prise en charge des dommages du conducteur, même s’il est le responsable de l’accident.

D’autres options de garanties peuvent être ajoutées à votre assurance camping-car temporaire, comme d’assurer le contenu du camping-car (papiers, argent, affaires personnelles et équipements).

Avant de souscrire une assurance camping-car temporaire

Camping-car éclairé par le soleil
  • Vérifiez bien le montant de la franchise, en particulier si le tarif vous semble anormalement bas : pour un camping-car, la part qui resterait à votre charge en cas de sinistre peut très vite se chiffrer à plus de 1000 euros ! Sachez que certains contrats d’assurance camping-car temporaires proposent le rachat de franchise, pour la faire diminuer ou la supprimer totalement.
  • Regardez bien au dos de votre carte verte quels sont les pays que vous avez le droit de traverser avec cette assurance, car certaines compagnies excluent volontairement certains pays “à risques”. Si le pays dans lequel vous comptez rouler n’est pas couvert par votre assurance camping-car temporaire, vous devrez prendre une assurance dans ce pays.

Comment est fixé le montant de la prime d’assurance ?

Le montant de la prime pour votre assurance camping-car temporaire est fixé en fonction de certains critères :

  • La durée de la garantie (prix dégressif)
  • Le choix des garanties
  • Le profil du conducteur : âge (généralement interdit aux jeunes conducteurs ayant leur permis depuis moins de 3 ans), coefficient bonus/malus et passif sur la route
  • Les caractéristiques du camping-car : date de mise en circulation, puissance, kilométrage, valeur marchande, marque…
  • Le nombre de conducteurs du camping-car

Je loue mon camping-car : quelle assurance choisir ?

Si votre contrat d’assurance le permet, il vous est possible de louer votre camping-car pour un usage privé.

Votre véhicule sera systématiquement couvert par une formule tous risques temporaire au nom du locataire, si vous passez par une plateforme de location entre particuliers. Faites attention au détail de cette garantie tous risques, il faut qu’elle couvre bien tous les risques et pas uniquement la responsabilité civile du conducteur.

Je suis locataire d’un camping-car : comment bien m’assurer ?

Si vous passez par un loueur professionnel, sachez qu’une assurance est toujours prévue dans le contrat, mais ses garanties sont souvent insuffisantes. 

Ayant des accords avec des assureurs, le loueur professionnel vous proposera des garanties supplémentaires, mais il sera judicieux de comparer les prix avec ceux de votre assureur habituel (notamment au niveau de la franchise).

Ce qu’il faut savoir quand on roule en camping-car

Le camping-car se conduit avec un permis B, il n’existe pas de permis spécifique à ce véhicule nomade (sauf pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes).

Vous devez respecter les limites de chargement du camping-car : ce PTAC (Poids total autorisé en charge) figure sur sa carte grise, tout comme le PVOM (poids à vie en ordre de marche) : en soustrayant le PDOM au PTAC, vous obtiendrez la capacité de chargement du camping-car (ou charge utile). Tenez compte du poids des passagers, de celui des bagages et des équipements.

Evidemment autorisés dans les campings, les camping-cars permettent aussi de bivouaquer librement, mais seulement là où les voitures peuvent stationner, c’est-à-dire pas n’importe où ! Si vous êtes stationné sur la voie publique, vous n’avez normalement pas le droit de sortir vos cales et tables et chaises de jardins, sauf sur les aires de camping-car.

Voilà vous savez tout sur l’assurance camping-car temporaire et la réglementation des camping-cars. Bonnes vacances et soyez prudent sur la route, on ne le répètera jamais assez !

Recevez gratuitement et rapidement votre devis d’assurance temporaire